Les fancy diamant jaunes

Encore désignés par Fancy yellow, les diamants jaunes ont la particularité de capturer les rayons solaires mieux que n’importe quelle autre pierre précieuse. Ils sont ainsi très convoités à cause de leur brillance exceptionnelle.

Les diamants jaunes, également appelés « canari » « ou jonquille » par les joailliers, peuvent être d’origine synthétique, à l’image des autres couleurs. Dans ce cas, la coloration est liée soit à la présence d’impuretés (bore, azote ou encore nickel), soit à l’irradiation. Toutefois, on en trouve aussi des naturels, qui sont extraits dans les mines d’Afrique du sud principalement, ou du Brésil, d’Angola, de Russie ou du Canada, entre autres.

Les diamants de couleur jaune sont très prisés dans la joaillerie, en raison de leur brillance d’exception. Grâce à ces propriétés physiques, notamment leur spectre de lumière, ils sont en mesure de capturer à la perfection les rayons solaires, comme nulle autre pierre précieuse. Même si les diamants jaunes ne constituent pas les meilleures opportunités dans le cadre d’un investissement, ils peuvent générer des plus-values intéressantes en fonction de leurs particularités. Comme tous les autres diamants de couleur, leur valeur dépend de leur intensité de couleur. Cette dernière peut aller du Faint aux Fancy (Light, Very Light, Vivid, Deep ou Dark).

Quelques célèbres diamants jaunes

Découvert dans la mine de Dutoitspan en Afrique du Sud, l’Oppenheimer est assurément l'un des diamants jaunes les plus célèbres. D’un poids de 253,7 carats, il doit sa notoriété à ses courbes remarquablement régulières, ainsi qu’à la présence d’atome d’azote dans le cristal, ce qui est assez rare. Le diamant De Beers, découvert en 1888, est lui aussi imposant par son poids (234,65 carats), mais le record de grosseur est à ce jour détenu par le Golden Jubilee, une pierre de couleur jaune-brun, qui, avec ses 545,47 carats - 755 carats avant la taille-, constitue le plus gros diamant taillé du monde.

4.4/5 suivant 7 votants