Diamant rose : ce qu’il faut savoir

Symbole par excellence de l’amour et du romantisme, le diamant rose est aussi rare que recherché, notamment par la gent féminine. Se déclinant sous diverses nuances, cette coloration résulte du processus de graining, qui voit la maille cristalline de la pierre se déformer.

Comme toutes les pierres précieuses, notamment les diamants, le diamant rose est d’une extrême rareté et fait l’objet d’une grande convoitise. C’est le diamant des dames par excellence et monté sur une bague de fiançailles, il garantit des effets uniques. On doit cette coloration à la déformation de la maille cristalline du diamant, désignée par graining. Ce même processus intervient pour d’autres couleurs comme le brun ou le pourpre. Si la grande majorité des diamants roses est teintée de pourpre, il existe également d’autres nuances. Le choix peut en effet se faire du pastel à la framboise. S’agissant de l’intensité de la coloration, elle peut aller du Faint aux Fancy (Light, Very Light, Vivid, Deep ou Dark). Les plus belles pierres proviennent de la mine australienne d’Argyle, mais des gisements se trouvant en Chine, en Afrique du Sud, République démocratique du Congo ou encore Angola recèlent aussi de diamants roses.

Les pierres roses constituent, à en croire beaucoup d’experts, une de celles qui offrent les meilleurs taux de rentabilité, dans le cadre d’un investissement. Et si les diamants roses font assurément partie de meilleures opportunités de placement, cela s’explique par le fait qu’ils sont très recherchés. Lisez notre article intitulé Tout savoir sur un produit unique : le diamant, pour vous plonger dans l’univers de la plus précieuse des gemmes.

Bon à savoir : Le plus gros diamant rose vif, baptisé « Unique Pink », a été vendu aux enchères à Genève pour 27,88 millions d’€. Cette pierre de 15,38 carats en forme de poire, montée sur bague, a été découverte dans une mine sud-africaine et taillée par la Cora International, une société siégeant à New York. Elle est classée «Fancy vivid pink» le laboratoire GIA. Toutefois, le record absolu pour un diamant, toutes nuances confondues, est détenu par le "Blue Moon", une pierre de 24,78 carats, vendu pour 46,2 millions de dollars à Genève toujours, en 2010.

4.1/5 suivant 19 votants